Detox : comment adopter un régime sans sucre ?

Detox : comment adopter un régime sans sucre ?

Bien manger
Copié !

Quel est le point commun entre la sauce bolognaise, le thé glacé et les glaces à la pâte de cookie ? La réponse : ils contiennent une grande quantité de sucre et cela peut avoir des effets néfastes sur votre santé.

En effet, en raison de l’omniprésence des produits industriels dans notre alimentation, nous ne sommes pas toujours conscients de la quantité exacte de sucre que nous consommons chaque jour. A titre d’exemple, selon le Department of Health and Human Services du New Hampshire, « un Américain moyen consomme chaque année presque 69 kilos de sucre ». Soit 75 fois la quantité consommée il y a 200 ans.

Tous ces sucres ajoutés ne sont pas sans conséquences. Les études ont également montré que cette hausse de la consommation de sucre correspondait également à une augmentation des maladies évitables comme le diabète et l’obésité. Selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, au cours des quinze dernières années, le pourcentage de personnes souffrant de diabète est passé de moins de 1 % à plus de 7 %, alors que l’obésité a grimpé de presque 22 %.

Si vous en avez assez de tout ce sucre, pourquoi ne pas tenter une véritable désintoxication ? Le régime sans sucre, bien que généralement appliqué sur une courte période, se distingue des autres régimes à court terme (tels que les cures de jus de fruits ou les régimes à base de poireaux) parce qu’il peut ensuite devenir permanent. Bien qu’il existe différents types de régimes sans sucre, leur principe est d’éliminer le sucre raffiné de votre alimentation pendant une période prolongée afin de réduire vos envies de sucre. Cela consiste généralement à éviter les plats industriels et à privilégier les produits frais et non transformés.

Body+

Body+ mesure le poids, l’IMC et la composition corporelle, dont la masse grasse et la masse musculaire.
En savoir plus

Erin Bailey

Selon Erin Bailey, consultante indépendante et professionnelle du fitness (photo ci-contre), un tel régime détox doit durer une semaine. « Je reste généralement 7 jours sans consommer aucun aliment contenant des sucres raffinés. Les sucres naturels déjà contenus dans les aliments comme les fruits sont donc permis », explique-t-elle. « Donc, [au lieu d’utiliser du sucre raffiné] je lui substitue des ingrédients naturellement sucrés. »

Si vous passer de sucre pendant toute une semaine vous semble insurmontable, pas de panique ! Il existe une foule d’alternatives plus équilibrées pour satisfaire vos envies de sucre. Erin suggère de faire le plein de fruits frais pour « satisfaire vos envies de sucre sans recourir au sucre raffiné ». Elle précise également que si vous aimez vous faire plaisir avant d’aller au lit en dégustant une dernière petite sucrerie, vous pouvez la remplacer par « du thé ou une glace légère, par exemple une glace à base de bananes écrasées mélangée à du cacao non sucré ».

Bien sûr pour bon nombre d’entre nous, renoncer au sucre est plus facile à dire qu’à faire. D’après une étude publiée en 2013 dans l’American Journal of Clinical Nutrition, un repas à index glycémique élevé « fait baisser le taux de glucose plasmatique, augmente la faim et stimule de manière sélective des régions du cerveau associées à la récompense et aux fringales ». Dans un article pour Harvard Health, David S. Ludwig, un chercheur responsable du projet, expliquait que la partie du cerveau liée aux « récompenses et aux fringales » liées au sucre « est aussi liée à la toxicomanie et à la dépendance aux drogues, ce qui soulève la question de savoir si certains aliments peuvent être addictifs ». Il n’est donc pas étonnant que se désintoxiquer du sucre puisse être une étape difficile à franchir pour certaines personnes.

Erin Bailey considère quant à elle une telle détox comme un défi plutôt ludique. « Je peux sans problème arrêter de manger des pizzas ou des frites », explique-t-elle, mais « j’ai plus de mal avec les produits sucrés. Un régime sans sucre est donc pour moi une façon de réduire ces envies et la quantité de sucre que mon organisme réclame. Et j’adore les défis. Passer une soirée sans manger de glace ne me tuera pas mais pourrais-je vraiment me passer de mon dessert favori pendant une semaine ? C’est plutôt sympa de repousser ses limites tout en adoptant une alimentation équilibrée ». Et quand c’est difficile, elle essaie de garder les pieds sur terre : « Ce n’est pas la fin du monde si vous consommez un peu de sucre. L’objectif est juste de repousser vos limites et de faire de votre mieux ! »

Donc même si votre cure de désintox consiste simplement à réduire la quantité de sucre que vous consommez sans l’éliminer complètement, c’est déjà bien. Erin s’empresse d’ajouter : « On me pose des millions de questions quand je lance un régime sans sucre et les gens pensent qu’ils n’y arriveront pas parce qu’ils sont invités à un dîner ou parce qu’ils ont déjà préparé leurs repas pour la semaine et que leur pesto contient un peu de sucre, alors ils pensent que c’est fichu. Mais ce n’est pas le cas. Il suffit juste de faire de votre mieux. »

En résumé, que vous optiez pour une cure de désintox stricte ou que vous réduisiez simplement la quantité de sucre que vous consommez habituellement, éliminer le sucre peut être un bon moyen de renouer avec un régime alimentaire équilibré.

Loading Article...