Cinq conseils pour nager en toute sécurité

Cinq conseils pour nager en toute sécurité

Bouger
Copié !

La natation est un sport largement recommandé mais est-il pour autant sans danger ? Nous allons essayer de répondre à cette question.

La natation est particulièrement efficace pour brûler des calories et tonifier ses muscles. Mais ce sport comporte pourtant quelques risques, et pas seulement liés à l’eau dans laquelle vous nagez. La vigilance est donc de mise, même si vous êtes à l’aise en milieu aquatique.

1. Attention à la noyade sèche (ou noyade secondaire)

Cela peut paraître étonnant mais « se noyer » ne veut pas forcément dire « couler au fond de l’eau ». Le phénomène de la noyade sèche (également appelée noyade secondaire) peut se produire jusqu’à 24 heures après avoir avalé trop d’eau par la bouche ou par le nez lors d’une baignade. Il est possible que de l’eau ait pénétré dans les poumons et provoque ainsi une fermeture des voies respiratoires. Il faut donc être attentif à tous les symptômes qui pourraient survenir après la baignade : toux, vomissements, douleurs au niveau de la poitrine, difficultés respiratoires, endormissement ou fatigue générale. Ne sous-estimez pas les risques et n’hésitez pas à appeler le SAMU ou à vous rendre aux urgences de l’hôpital le plus proche où vous pourrez rester en observation pendant le temps nécessaire.

2. Assurez-vous que le courant ne soit pas trop fort

Ne vous fiez pas à la taille d’un cours d’eau : nager dans une rivière peut s’avérer très dangereux. Vous devez donc en vérifier la profondeur, par exemple à l’aide d’un bâton. Celui-ci peut également vous servir à vérifier la force du courant car si l’eau vous arrive au-dessus des genoux et que le courant est trop fort, vous, et les personnes ou les animaux qui vous accompagnent, pourraient facilement être emportés. Vous devez aussi vérifier au préalable que des rapides, des chutes ou des cascades ne se trouvent pas à proximité. Même si des panneaux sont souvent installés à l’entrée des chemins menant aux rivières, il est plus sûr de se renseigner au préalable auprès des offices du tourisme ou de consulter des cartes spécialisées. En navigant sur internet, vous trouverez où nager en eau libre dans le monde entier (en anglais) grâce à une page web qui recense les meilleurs sites.

3. Méfiez-vous de l’eau trop froide

Ceux qui sont habitués aux piscines chauffées, ou même aux plages de la Méditerranée, pourraient avoir un choc en se baignant dans un lac ou une rivière. Au sens propre du terme puisque le choc thermique est encore souvent une cause de noyade, surtout si la température de l’eau est inférieure à 15 °C. Il est donc important de ne pas plonger directement mais de préparer votre corps à la température de l’eau en vous immergeant progressivement. Commencez par exemple par mouiller vos poignets, votre nuque et votre ventre avant de rentrer dans l’eau.

Une fois hors de l’eau, commencez par réchauffer votre corps doucement, en vous enroulant dans une serviette, en vous frictionnant et en restant au soleil. Ne vous précipitez pas sous une douche chaude car cela pourrait provoquer un autre type de choc thermique. Si vous êtes en montagne, assurez-vous de disposer de vêtements chauds à enfiler facilement, et buvez quelque chose de chaud pour faire remonter la température de votre organisme.

Move ECG

La première montre analogique avec ECG, mesure de l’activité et du sommeil, et jusqu'à 12 mois d’autonomie.
En savoir plus

4. Apprenez à identifier les risques de noyade

Vous devez apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs d’une noyade car ces incidents sont rarement aussi dramatiques qu’au cinéma. Il est ainsi très rare que quelqu’un crie alors qu’il se noie : la réaction habituelle consiste plutôt à étendre les bras et à essayer de s’appuyer sur la surface pour maintenir la tête hors de l’eau. Mais vous pouvez également savoir qu’une personne se noie si vous reconnaissez l’un des signes suivants :

  • Sa bouche est ouverte et sa tête peine à se maintenir à la surface
  • Son regard est vitreux, incapable de se concentrer sur un point fixe
  • Ses cheveux sont entièrement rabattus sur le front ou les yeux
  • Elle est incapable de nager dans une direction précise
  • Sa respiration montre des signes d’hyperventilation ou de halètements

5. Méfiez-vous des eaux sales ou polluées

La mauvaise qualité de l’eau représente l’un des dangers majeurs de la nage en eau libre. Il convient donc d’être attentif à plusieurs risques :

  • La leptospirose (ou maladie de Weil) est une infection bactérienne souvent sous-estimée alors qu’elle peut être très grave. Pour limiter les risques, évitez de vous baigner dans des eaux stagnantes et pensez à couvrir d’éventuelles blessures par des pansements étanches.
  • La pollution : quelles que soient ses causes, une eau polluée est potentiellement dangereuse. Vous devez donc vous méfier des eaux troubles ou malodorantes.
  • Les algues bleu-vert : également appelées « cyanobactéries », ces algues peuvent provoquer des réactions allergiques et des irritations cutanées. Le meilleur moyen de se protéger est tout simplement de ne pas se baigner si vous constatez que l’eau a pris une couleur verte et que sa texture est épaisse.
  • La dermatite des nageurs : provoquée par des parasites improprement appelés « puces de lac », cette dermatite est heureusement moins grave que les symptômes ne pourraient le laisser penser : elle ne dure pas plus de quelques jours. Les meilleurs moyens de l’éviter sont d’éviter de nager dans des eaux marécageuses et de vous rincer soigneusement une fois la baignade terminée.

En matière de natation, la sécurité doit passer avant tout. Évitez donc de plonger n’importe où si vous avez envie de piquer une tête. Comme dit le proverbe, prudence est mère de sûreté. Vous éviterez ainsi les risques inutiles.

Withings

At Withings, we make a range of products that empower people to make the right decisions for their health. Our award-winning connected devices are known for personalization, cutting-edge design, and ease of use, allowing anyone to measure, monitor, and track what matters via seamless connection to the free Health Mate app available for iOS & Android.
Loading Article...