Pour ou contre les compléments alimentaires ?

Pour ou contre les compléments alimentaires ?

Se revitaliser
Copié !

Avez-vous vraiment besoin de suppléments de vitamines ? Lisez cet article pour tout savoir sur leurs bienfaits mais aussi sur les questions que soulèvent aujourd’hui les scientifiques quant à leur consommation.

On vous l’a sans doute répété mille fois quand vous étiez petit : « Finis tes légumes… mange ta soupe… encore une cuillère… c’est plein de vitamines ! ». Pourtant, nous sommes de plus en plus nombreux en France à nous tourner vers des sources de vitamines plus accessibles, notamment sous forme de compléments. Mais sont-ils vraiment bénéfiques pour la santé ? Le moment est venu de se pencher sur ce phénomène controversé.

Les bienfaits des vitamines pour la santé

Même si les français ne sont pas les plus grands consommateurs de vitamines au monde – seuls 20 % en prennent régulièrement contre 63 % aux États-Unis — ce marché représente tout de même 486 millions d’euros. Une somme considérable pour des produits aux résultats incertains.

Pourquoi un tel succès ? Il repose sur l’idée largement répandue que les vitamines apportent les nutriments (vitamine C, calcium ou fer) essentiels au bon fonctionnement du corps. Mais cela revient à ignorer que si vous vivez dans un pays développé et que votre alimentation est plutôt équilibrée, vous consommez déjà toutes les vitamines dont vous avez besoin.
Ceci dit, les personnes qui souffrent de certaines pathologies ou qui sont soumises à des restrictions d’ordre alimentaire peuvent avoir besoin de suppléments de vitamines :

  • Les végans, comme tous ceux qui suivent un régime leur imposant des restrictions doivent notamment être attentifs à la vitamine D, la vitamine B12, le fer, l’iode, le zinc, le calcium et les omega 3S
  • Les personnes nées avec des maladies génétiques qui interfèrent avec la capacité de leur corps à métaboliser de la vitamine B
  • Les personnes nées avec des troubles qui empêchent leur corps d’absorber des vitamines (comme la maladie de Crohn, la diarrhée chronique ou les maladies cœliaques)
  • Les femmes qui souhaitent tomber enceintes, avec un éventuel supplément d’acide folique afin d’éviter les lésions du tube neural, comme la spina bifida
  • Les personnes qui ne sont pas suffisamment exposées à la lumière du soleil (par exemple, celles qui sont alitées) peuvent avoir besoin de vitamine D supplémentaire
  • Ainsi que les personnes qui risquent de développer une ostéoporose.

Move ECG

La première montre analogique avec ECG, mesure de l’activité et du sommeil, et jusqu'à 12 mois d’autonomie.
En savoir plus

Les arguments contre les compléments

Il existe donc un grand nombre de raisons légitimes de prendre des suppléments de vitamines. Malgré tout, certains scientifiques commencent à remettre en cause leurs bienfaits pour la santé, surtout pour ceux qui n’ont pas forcément besoin de vitamines supplémentaires. Aux Etats-Unis, l’USPTF (U.S. Preventive Services Task Force) s’est ainsi prononcé contre l’utilisation de tout supplément de vitamines en avançant qu’aucune preuve scientifique de leurs bienfaits n’avait été apportée. Dans le même ordre d’idée, en France, des endocrinologues ont remis en question la pertinence des suppléments de vitamine D, particulièrement pendant les mois de l’année où sa synthèse est rendue impossible par l’absence de soleil.

On comprend alors pourquoi certains suppléments de vitamines ont une réputation qui dépasse leurs résultats réels. L’intérêt qu’on leur porte est souvent dû à des études préliminaires enthousiastes qui séduisent aussi bien les professionnels de la santé que le consommateur. Leur popularité est telle, que même les résultats de longues études rigoureuses n’arrivent pas à supplanter l’effet de mode. Il a pourtant été prouvé que leurs bienfaits sont négligeables, voire nuls, fondés sur des suppositions fausses, à commencer par l’idée qu’il est possible de condenser les bienfaits de vitamines et de minéraux sous forme de cachets et de pilules. Des chercheurs canadiens ont même conclu à l’inutilité des suppléments de vitamines et des compléments alimentaires.

Il convient de souligner que leur succès s’appuie sur la croyance populaire qu’il nous faut plus de vitamines que ce que notre alimentation habituelle peut nous apporter. Or il suffit de suivre un régime équilibré pour consommer toutes les vitamines dont nous avons besoin. Soyez donc vigilant vis-à-vis des risques d’un excès de vitamines, d’autant plus que tous ces suppléments sont en libre accès, vendus sans ordonnance, et qu’un grand nombre de produits agro-alimentaires sont proposés dans des versions « renforcées » en vitamines. Comme nous le répétons souvent, consultez plutôt votre médecin traitant pour lui demander conseil.

 

En résumé, ne prenez des vitamines que si vous souffrez de réelles carences. Concentrez plutôt vos efforts en cuisine, afin d’équilibrer votre alimentation et d’ainsi bénéficier naturellement de toutes les vitamines dont votre corps a besoin.

Withings

At Withings, we make a range of products that empower people to make the right decisions for their health. Our award-winning connected devices are known for personalization, cutting-edge design, and ease of use, allowing anyone to measure, monitor, and track what matters via seamless connection to the free Health Mate app available for iOS & Android.
Loading Article...