Comment renforcer vos défenses immunitaires pour l’hiver ?

Comment renforcer vos défenses immunitaires pour l’hiver ?

Se revitaliser
Copié !
Portrait of an attractive young woman wearing a face mask to protect herself and others from airborne viruses while being outdoors in the city

Que vous ayez décidé de prévenir ou de guérir les maladies de l’hiver, voici des astuces simples qui peuvent vous aider à éviter de tomber malade ou à optimiser vos chances de guérison.

Le système immunitaire est la réponse du corps humain aux agressions des agents pathogènes (les microorganismes responsables de maladies comme les virus ou les bactéries). Pour se défendre, votre corps met en place plusieurs mécanismes avec, par exemple, la production d’anticorps, de leucocytes et de lymphocytes qui combattent la maladie. Plusieurs astuces peuvent vous permettre d’aider votre organisme à répondre efficacement aux agressions ou à se tenir prêt.

Pratiquez les gestes barrières

Même s’ils font malheureusement partie de notre quotidien depuis presque un an, ces rituels sont particulièrement efficaces pour lutter contre tout type de maladie transmissible. Même s’ils sont tous indispensables aujourd’hui, on peut imaginer que dans une période hors Covid-19, il est préférable d’utiliser des mouchoirs à usages uniques, de tousser et d’éternuer dans son coude, d’aérer régulièrement son intérieur et bien sûr, de se laver régulièrement les mains avec du savon (ou du gel hydroalcoolique).

Nous en profitons pour vous rappeler que le gel hydroalcoolique ne remplace pas le savon.

Faites une cure de vitamine C

La vitamine C est un antioxydant avec des propriétés anti-inflammatoires et immunostimulantes. Elle active des enzymes mono et dioxygenases qui réduisent le stress oxydatif, c’est-à-dire les agressions subies par le corps. Elle ne peut pas être fabriquée par le corps et on en administre souvent aux patients souffrant de traumatismes ou de maladies infectieuses sévères.

Un déficit en vitamine C entraîne le scorbut, une maladie responsable d’une diminution de l’immunité et d’infections graves. Ce déficit peut être lié à de mauvaises habitudes alimentaires ou une mauvaise hygiène de vie (tabac, alcool).

D’après plusieurs études, dont celle-ci (en anglais), prendre une dose quotidienne de 100 à 200 mg par jour permet de prévenir et de traiter les infections respiratoires. Cela ne vous empêchera pas forcément de tomber malade si vous entrez en contact rapproché avec un virus mais vous guérirez sûrement plus vite.

Prenez soin de votre sommeil

Depuis les années 1970, de nombreux chercheurs travaillent sur les liens entre le sommeil et le système immunitaire. Une étude publiée en février 2019 dans le Journal of Medicine prouve que les lymphocytes T (des cellules qui détruisent les cellules infectées par les maladies) sont stimulés par une nuit de sommeil réparatrice. Une autre étude de 2015, parue dans la revue scientifique Sleep (en anglais) prouve qu’avec une bonne nuit de sommeil, vous avez quatre fois moins de risque d’attraper un rhume. Le corps se défend donc mieux si votre score de sommeil indique que votre nuit a été réparatrice.

Ajoutez de la saveur à vos plats

Un grand nombre de nutriments contenus dans notre nourriture peuvent vous aider à renforcer nos défenses immunitaires. Si vous avez déjà une alimentation équilibrée, vous êtes sur la bonne voie. Néanmoins, vous pouvez toujours donner un petit coup de pouce supplémentaire à votre organisme en ajoutant des épices, des herbes et des oléagineux à vos plats. Saviez vous, par exemple, que le persil, le paprika, la ciboulette, la menthe verte, l’estragon et le safran étaient particulièrement riches en vitamine B2 qui stimule la production d’anticorps et de globules rouges et pourraient même prévenir l’apparition de certains cancers ?

Ajoutez donc dans vos soupes et salades :

  • Des prébiotiques : ail, oignon…
  • Des probiotiques : levure de bière…
  • De la vitamine A : ail, piment de cayenne…
  • De la vitamine B2 : persil, paprika, ciboulette, menthe verte, estragon, safran…
  • De la vitamine B5 : levure de bière, graines de tournesol, graines de sésame, abricots secs…
  • De la vitamine B6 : levure de bière, paprika, chili, sauge menthe verte, piment de cayenne, estragon, basilic, ciboulette…
  • De la vitamine C : ciboulette, thym, persil…
  • De la vitamine E : huile de germe de blé, de tournesol, d’avocat, de colza, de noisettes, graines de tournesol, amandes non blanchies, noisettes…
  • Du zinc : pavot, graines de citrouille, ail…
  • Du cuivre : noix, cacao…

Source : Naturopathie, Le guide saison par saison de Loïc Ternisien

Carolyn Dean, une médecin connue pour ses accointances avec la médecine naturelle, suggère également de consommer des « aliments riches en magnésium tels que les fruits à coque et les graines », notamment « des noix, des amandes, des noix de cajou ou des graines de potiron » pour renforcer votre système immunitaire.

Faites du sport (mais pas trop)

L’étude “Sport et immunité” de François Carré parue en février 2020 dans la revue scientifique “La presse médicale formation”, prouve qu’“Un entraînement physique trop intense, inadapté aux capacités individuelles, et/ou avec un rapport effort/récupération déséquilibré, surtout s’il est associé à d’autres contraintes externes et/ou alimentaires importantes, peut affaiblir le système immunitaire.”. Néanmoins, il explique aussi que “L’entraînement physique, caractérisé par une répétition structurée des exercices physiques, avec un rapport effort/récupération équilibré comme dans le cadre d’une activité physique modérée en intensité et en durée et régulière, à raison de 3 à 4 séances par semaine, renforce le système immunitaire.”

En quelques mots, si nous vous déconseillons de vous lancer dans un trail ou une grosse séance de musculation par jour, nous vous conseillons tout de même de suivre les recommandations de l’OMS en termes d’activité physique et de vous fixer un objectif de pas adapté pour vous motiver à rester actif ou active. Ces recommandations sont importantes, même lorsque vous êtes déjà malades.

Détendez-vous

Une étude parue en février 2020 dans le Journal of Experimental Medicine et menée par un groupe de chercheurs de l’Inserm, du CNRS et d’Aix-Marseille Université a prouvé l’impact négatif du stress sur le système immunitaire.

Vous dire de vous détendre ne suffira probablement pas à vous aider à relâcher la pression, aussi nous vous proposons de pratiquer régulièrement la cohérence cardiaque, un exercice de relaxation facile à mettre en place, que vous pouvez pratiquer à l’aide de ScanWatch et de sa fonctionnalité Breathe et qui renforce aussi votre système immunitaire. Un véritable cercle vertueux !

Gardez vos vaccins à jour

Bien dormir, ajouter plus de saveur à vos plats, faire un peu d’activité physique et vous détendre sont autant de mesures que vous pouvez mettre en place pour renforcer votre système immunitaire pendant l’hiver. Toutefois, ces propositions ne se substituent pas aux vaccins. La vaccination vous permet de renforcer votre système immunitaire et est l’un des meilleurs moyens d’éviter les maladies infectieuses. Vous assurer que vos vaccins sont à jour diminue largement vos chances de tomber malade et l’OMS estime que plus de 2 à 3 millions de décès par an sont évités dans le monde grâce à la vaccination.

Une vaccination particulièrement importante en hiver est le vaccin contre la grippe. D’après l’institution américaine du CDC (Centers for Disease Control & Prevention [Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies]), il permettrait de réduire de 40 à 60 % le besoin d’aller chez le médecin.

On trouve un grand nombre d’informations autour des dangers de la vaccination. Mais une étude, menée par le gouvernement américain, analysant 25 millions de vaccins administrés entre 2009 et 2011 a révélé que seules 33 personnes, soit 0,00000132 % de celles qui ont reçu un vaccin, ont souffert d’une réaction grave. Si il existe donc bien un risque (aussi léger soit-il), il faut le considérer en perspective avec les bénéfices qu’apportent la vaccination pour la population mondiale. Sachez, par ailleurs, que vous pouvez rapporter tout effet indésirable sur le portail du Ministère de la Santé.

Nous avons la chance de pouvoir profiter de la médecine moderne qui, en plus de vos efforts pour maintenir une bonne hygiène de vie pendant l’hiver, peut vous aider à renforcer votre système immunitaire pour prévenir et mieux guérir les maladies de l’hiver et améliorer durablement votre santé.

Cet article a été relu par le Professeur Pierre Escourrou, cardiologue et médecin du sommeil.

fbt

Flore Schwoerer

Surrounded by a family of medical/healthcare professionals, I love to have quality Vidal/Martindale/PDR (Physicians Desk Reference) time with my relatives listening to them argue about the best way to fix a heart or the importance of getting a flu shot.
Loading Article...